Quel est le sens de tout cela ?

Le Coaching positif.

Quel est le sens de tout cela ?

Si vous vous êtes déjà posé des questions sur le sens, vous n’êtes pas seul dans cette quête de réponses.

La question du sens n’est pas vraiment une question, mais représente en fait un grand nombre d’autres questions. Et il n’est en aucun cas évident que ces questions puissent répondre au sujet principal ; nous ne savons pas non plus avec certitude dans quel domaine incombe la responsabilité de répondre à ces questions.

En réponse à cette observation, je voudrais proposer que le domaine du coaching positif soit, plus que tout autre domaine, chargé de traiter toutes les questions liées au sens.

Avant d’essayer de déterminer à quoi pourrait ressembler une réponse à cette question, et même avant de proposer une meilleure question à poser, décidons ce que signifie « sens ».

Que recherchons-nous exactement ?

Sur le mot « définition »

Pour plonger dans le concept du sens de la vie, il faut d’abord traiter de la sémantique. Autrement dit, nous devons nous assurer que nous sommes sur la même longueur d’onde.

Tout d’abord, le mot « signification » est incroyablement déroutant. Cela signifie simplement des choses différentes et ces différentes choses peuvent également signifier des choses différentes. Encore confus ? Bien….

Alors, que voulons-nous dire ?

Le sens sur lequel nous nous concentrons lorsque nous discutons du sens de la vie est « pertinence, signification ou valeur ». Ainsi, pour éviter toute confusion, une version plus claire de ces questions est : « Quelle est la pertinence, la signification ou la valeur de la vie ?»

Plus loin, vous découvrirez pourquoi ce n’est pas non plus la bonne question, mais nous verrons cela plus tard.

Les philosophes, les psychothérapeutes et les chercheurs traitent cette question depuis des millénaires et ont identifié différents types de sens.

Jetons un coup d’œil à certains d’entre eux.

 

Définition terrestre contre définition cosmique

La signification cosmique se préoccupe de «si la vie, en général, s’inscrit dans un modèle global cohérent ».  La signification cosmique implique des connotations religieuses ou spirituelles parce qu’elle voit la signification comme faisant partie d’un grand schéma, ou d’une image plus grande supérieure à celle de l’individu.

Le sens terrestre, en revanche, offre une réponse à la question : quel est le sens de ma vie ?

Ce faisant, cela réduit la question à une taille plus gérable. Essentiellement, le débat sur la signification terrestre du verset cosmique est celui du « monde extérieur » vers le « monde intérieur ».

Croyons-nous que le sens nous soit imposé ou que nous sommes libres de le créer nous-mêmes ? Si nous aimons le sens que nous créons et qu’il nous guide, est-ce suffisant ?

‘La’ et ‘une’ définition

Certains philosophes font la différence entre « le » sens et « un » sens.

« Le sens » est le point de référence intégratif unique et ultime à l’intérieur de la personne. Ce type de signification est similaire à la signification terrestre.

« Un sens » représente un élément des mécanismes omniprésents de la régulation permanente du comportement et de la cognition. Le « sens » concerne donc davantage la régulation des effets. Il sert de panacée psychologique pour une vie réussie et de tranquillisant contre l’incertitude existentielle mentionnée précédemment.

Bien sûr, il est purement subjectif et nous en dit plus sur la psychologie humaine que sur la vie elle-même.

Bien que cela ne nous aide pas vraiment dans notre quête de sens, « un sens » nous enseigne l’importance de placer le sens de quelque chose dans un contexte intentionnel.

C’est exactement ce que je trouve si effrayant dans les systèmes absolus : ils essaient de donner un contexte à tout.

Grand ou petit sens

Je trouve ces termes plus poétiques par nature, ce que j’apprécie. Pour moi, la vie est ennuyeuse quand le jargon scientifique est tout ce que nous utilisons.

Kierkegaard explique le concept de grande signification avec sa citation :

La chose est de trouver une vérité qui est vraie pour moi, de trouver l’idée pour laquelle je peux vivre et mourir.

La grande signification diffère donc de la signification cosmique en ce sens qu’elle est à 100% subjective.

Le petit sens est le sens expérientiel

À la recherche du sens de la vie, cherchez la vie. Une fois que vous avez trouvé la vie, vous découvrirez sa signification.

Quelles pensées ou actions ces citations suscitent-elles pour vous ? 

Définition globale et situationnelle

La principale différence, à mon avis, réside dans la différence importante mais subtile entre le « sens de » et le « sens dans ». Le « sens de » ma vie suggère un résumé. Alors que le « sens dans » ouvre la possibilité de savoir pourquoi et comment les différents rôles de la vie que nous avons peuvent nous donner un sens.

C’est la même distinction faite avec la signification situationnelle globale du verset, « sens de » se référant à la signification globale et « sens dans » à la signification situationnelle.

Ce que nous pouvons apprendre de cette remarque est que le « sens du sens » change en fonction à la fois de son contexte et de la perspective que nous adoptons.

C’est une des raisons pour lesquelles il me paraît absurde de considérer le « sens » comme un mot complet en lui-même avec une seule réponse.

Définition globale

La signification globale ou ultime concerne la signification intrinsèque de la vie.

L’avantage de la croyance en la valeur intrinsèque de la vie est qu’elle est plus fonctionnelle que les croyances globales alternatives en facilitant la découverte du sens du moment.

Cela, pour moi, c’est commettre un suicide philosophique. Il prend la pilule bleue de Matrix.

Cypher: Vous savez, je sais que ce steak n’existe pas. Je sais que quand je le mets dans ma bouche, la Matrix dit à mon cerveau qu’il est juteux et délicieux. Après neuf ans, tu sais ce que je réalise ?

* Prend une bouchée de son steak *

Cypher: L’ignorance est le bonheur.

L’un des points que la matrice fait valoir l’expérience de pensée-machine, est que les humains préfèrent que la vie soit “ réelle ” plutôt que d’expérimenter la plus grande forme de plaisir à l’infini.

Ils préfèrent être, un être humain insatisfait plutôt qu’un porc satisfait.

Je choisis de ne pas souscrire à l’idée que la vie a une valeur intrinsèque, même si elle s’est avérée fonctionnelle, même si elle peut servir de lubrifiant entre le quotidien et le sens que j’éprouve tout au long de celui-ci.

Définition situationnelle

Entendez par « signification situationnelle » la même que le concept de « petit sens» expliqué plus haut. Sens qui peut être vécu à chaque instant dans la vie quotidienne.

Définition vivante, définition personnelle et activité de la vie

Le sens vivant est objectif à 100% et se rapporte au sens personnel. Cependant, ce ne sont pas les mêmes.

Car ce ne sont pas les choses qui nourrissent son esprit, mais plutôt les liens entre les choses. Pas le diamant, mais certaines relations entre les personnes et le diamant peuvent le nourrir. Pas le sable, mais quelques relations établies entre le sable et les tribus. Pas les mots d’un livre, mais certaines relations existant dans le livre entre et au-delà des mots, relations qui sont l’amour, le poème et la sagesse du Seigneur.

Cette citation nous rappelle le principe central de la théorie cognitivo-comportementale, à savoir qu’il existe :

  • Une situation donnée
  • Votre interprétation de cette situation
  • Vos pensées, sentiments et actions qui en résultent

La situation n’influence pas directement vos sentiments et / ou vos actions ; votre interprétation de la situation le fait. Avez-vous déjà eu un mauvais service de restauration en commandant du café ? Si vous interprétez cette situation avec une pensée comme : « Ce serveur doit avoir une journée difficile et son comportement n’a rien à voir avec moi », alors vous pourriez secouer rapidement la situation et évoluer au rythme de votre journée.

Cependant, dans la même situation, si vous interprétez cette situation avec des pensées telles que « Ce serveur doit me détester, je suppose que je ne devrais plus venir à mon café préféré », alors vous allez probablement partir le cœur lourd (et non café).

C’est peut-être un exemple idiot, mais cela montre comment nos interprétations nous affectent, et plus que les événements eux-mêmes.

Il en va de même pour le sens. La signification concerne votre relation avec un sujet ou un phénomène, et non la chose elle-même.

Définition vivante

Le sens vivant décrit la relation entre les objets, les phénomènes, les événements et les actions qui font partie de la vie. Il contient le même aspect de tel que décrit précédemment car il ne dépend pas d’être compris. C’est tout simplement.

Il s’agit d’une relation métaphysique plutôt que psychologique entre l’individu et les choses de sa vie.

Exemple : La chaise dans ma chambre a un sens dans la mesure où elle influence ma vie par son être parce qu’elle est là.

 Définition personnelle

Le sens personnel est la forme sous laquelle le sujet connaît et voit ses significations vivantes, c’est-à-dire son interprétation de la situation.

« La conscience ne fait que marquer et souligner ce qui est significatif pour le sujet, et lui pose la « tâche de sens », celle de prendre conscience de la place concrète qu’occupent les objets ou événements correspondants dans sa vie, des motifs, des besoins , et les valeurs du sujet avec lequel ils sont liés, et de la nature précise de la connexion. La réponse à cette question, la résolution de cette tâche nécessite l’activité intérieure spéciale de création de sens.

En d’autres termes, ce qui est important pour vous à propos d’un objet ou d’une situation façonnera la façon dont vous interprétez la signification de certains événements.

Activité de la vie

Cette signification personnelle se traduit par des structures de la personnalité basées sur le sens, qui à leur tour se traduisent par un système qui facilite la régulation de l’activité vitale du sujet selon une logique spécifique basée sur le sens.

Fondamentalement, les croyances de l’individu sur le sens régulent ses actions et au fil du temps, son activité de vie.

On en conclut qu’en gardant à l’esprit ces trois plans d’existence du sens, on peut définir le sens comme la relation entre le sujet.

Définition en tant que relation

Le sens qui en résulte est en partie objectif sens vivant et en partie subjectif sens personnel.

De ce fait, il est de nature plus non duelle que les autres formes de sens dont nous avons discuté.

La pertinence, la signification ou la valeur de la vie ne sont pas une préoccupation primordiale dans la recherche de sa signification. Regardons plutôt la relation entre un objet et le sujet.

Un autre exemple :

  1. Votre fille sourit. 
  2. Vous voyez le sourire de votre fille et l’interprétez comme significatif. Petite signification, signification situationnelle, signification personnelle, interprétation de la situation
  3. Vous rendez le sourire de votre fille et vivez un moment significatif. Activité de la vie, comportement

Ou alors :

  1. Phénomène dans la vie d’un individu
  2. Passe à travers le prisme subjectif de l’individu
  3. Résultat dans un sentiment ou une action dépendant de la structure de la personnalité de l’individu qui régule le comportement

Résumer

Le sens est la relation entre un phénomène et un sujet. Elle varie en étendue et dépend du contexte, de la personnalité et des croyances et est de nature subjective.

Êtes-vous d’accord ? Que vous le fassiez ou non, je serais ravi d’en discuter lors d’une séance de coaching et qui sait, ensemble on trouvera surement des solutions.

Suivez-nous sur https://sayegh-coaching.com/fr/

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *