Le Coaching centré sur les émotions pour améliorer les relations

Le terme « coaching » centrée sur les émotions » peut sembler un peu redondant.

Après tout, quel type de coach ignore les émotions du client ? Un coach qui ignore les émotions de ceux qui ont participé ne sera probablement pas très efficace.

Alors que de nombreux autres types de coaching de développement personnel se concentrent sur les émotions des clients, à la fois intra et interpersonnelles, l’accent mis sur l’attachement adulte et la théorie du lien est ce qui distingue le coaching centré sur les émotions.

Qu’est-ce que le coaching centré sur les émotions ? Définition.

Le coaching centré sur les émotions, est basée sur l’idée que les émotions ne sont pas les seuls facteurs importants dans nos vies, mais la clé de qui nous sommes. La théorie montre que nous nous construisons nous-mêmes sur la base de l’émotion.

Ce type de coaching est reconnu par des chercheurs en émotions, mais il a également un sens intuitif. Après tout, les émotions jouent une grande variété de rôles importants dans nos vies, notamment :

  • Informer les gens qu’un objectif ou un besoin important peut être poursuivi ou inhibé dans la situation actuelle
  • Contribuer à l’établissement d’objectifs
  • Contribuer à l’appréciation de soi et de l’environnement
  • Communiquer ses intentions aux autres et réguler les interactions
  • Informe a prise de décision
  • Alerter les gens sur les menaces.

Les émotions ne sont pas seulement une partie importante de notre vie quotidienne, elles contribuent également à nos identités, nous aidant à comprendre qui nous sommes et à partager qui nous sommes avec les autres.

Le coaching centré sur les émotions reconnaît l’importance des émotions et les place au premier plan des séances.

Cette focalisation renouvelée sur les émotions en coaching a commencé dans les années 1980, lorsque l’on a réalisé que de nombreuses interventions relationnelles populaires ignoraient fondamentalement les émotions. Plus tard a été poursuivi le développement de ce nouveau coaching, ciblant cette fois les clients individuels plutôt que les couples.

Ce type de coaching centrée sur les émotions est basée sur trois principes thérapeutiques étayés empiriquement. Ces trois principes forment un guide pour travailler efficacement avec les émotions :

  1. Augmenter la conscience de l’émotion
  2. Améliorer la régulation des émotions
  3. Transformer l’émotion

Augmenter la prise de conscience de l’émotion est assez simple – c’est le premier objectif et doit être atteint, au moins dans une certaine mesure, avant de passer aux objectifs suivants.

L’amélioration de la régulation des émotions est un élément essentiel. Nous ressentons tous diverses émotions tout au long d’une journée normale, certaines qui sont adaptatives et nous aident à atteindre nos objectifs, et d’autres qui sont inadaptées et nous empêchent d’arriver là où nous voulons être. Apprendre à gérer des émotions difficiles et intenses est une compétence précieuse à posséder, ce type de coaching peut aider les clients à acquérir cette compétence.

Enfin, la transformation des émotions fait référence au processus de changement ou de transformation d’une émotion en une autre. La capacité de transformer une émotion inadaptée en une émotion adaptative est clairement une compétence précieuse, et la recherche suggère qu’il s’agit d’une compétence purement basée sur les émotions. Raisonner qu’une émotion doit être transformée et décider de changer il ne suffit pas que l’émotion change réellement. En d’autres termes, le feu doit être combattu par le feu.

Pour résumer, le coaching centré sur les émotions peut être définie comme un type de thérapie basée sur des théories de l’attachement et du lien qui visent à aider les clients à acquérir une plus grande conscience de leurs émotions et à fournir des stratégies pour faire face, réguler et transformer efficacement leurs émotions.

Le coaching centré sur les émotions : étapes et étapes

Les étapes ou étapes de ce type de coaching pour les couples peuvent varier légèrement selon la personne à qui vous demandez, mais elles se diviseront toujours en trois phases principales.

  1. Phase un – Phase d’évaluation et de désescalade
  2. Phase deux – Phase des événements de changement
  3. Phase trois – Consolidation de la phase de changement

Dans la première phase, l’objectif est de découvrir le problème émotionnel sous-jacent et de commencer à changer la façon dont les clients le perçoivent.

La deuxième phase est axée sur la création de nouvelles expériences émotionnelles pour remplacer les expériences négatives et sur la mise en place des clients pour une communication plus efficace.

La troisième phase conclut l’expérience en résolvant d’anciens problèmes et en créant un plan pour un succès continu en dehors du bureau du coach.

La première phase comprend les quatre premières étapes :

1. Identifiez le conflit

Dans la première étape, le coach aidera le couple à identifier les problèmes qui se produisent et à évaluer les effets du ou des problèmes sur la relation.

2. Identifier le cycle où s’exprime le conflit

La deuxième étape est celle où le coach et les clients creusent profondément pour trouver la racine du ou des problèmes.

3. Accédez à des émotions non reconnues

À la troisième étape, le coach guidera les clients dans une discussion sur ce que ressent chaque partenaire par rapport au cycle de conflit, en accordant une attention particulière à toutes les émotions qui n’avaient pas été évoquées auparavant entre les clients.

4. Recadrer

Le recadrage consiste à voir le (s) problème (s) sous un angle différent. Cette étape vise à aider les clients à voir le problème du point de vue de leur partenaire, ce qui aidera chaque partenaire à comprendre les émotions et les besoins de l’autre.

Une fois que le problème est identifié et que les clients voient avec succès le problème du point de vue de leur partenaire, la thérapie peut passer à la phase deux.

La deuxième phase comprend trois étapes :

5. Promouvoir l’identification des besoins désavoués

Cette étape vitale est celle où le coach aide le couple à comprendre à la fois ses propres désirs et besoins et les désirs et besoins de leur partenaire. Fondamentalement, cette phase reconnaît que pour répondre aux besoins de votre partenaire, vous devez d’abord les comprendre, et pour que votre partenaire réponde à vos besoins, vous devez d’abord partager ces besoins avec lui.

6. Promouvoir l’acceptation des partenaires

La sixième étape encourage chaque partenaire à accepter l’expérience émotionnelle de l’autre et à reconnaître ses expériences changeantes.

7. Faciliter l’expression des besoins et des désirs

Le coach guidera chaque partenaire pour apprendre à interagir de manière plus positive à l’étape sept. Cette étape peut être accompagnée d’un exercice de création de liens pour aider le couple à promouvoir une nouvelle connexion saine.

8. Nouvelles solutions

À la huitième étape, le coach et les clients proposeront de nouvelles solutions au problème initial. Avec la nouvelle base plus positive en place, la résolution de ce problème devrait être beaucoup plus facile qu’il n’y paraissait à la première étape.

9. Consolidation

En consolidation, le couple utilisera ce qu’il a appris dans le bureau du coach pour continuer à développer des moyens efficaces d’interagir et de nouveaux comportements plus adaptatifs.

Coaching centrée sur les émotions : à qui est-elle destinée ?

Alors que le coaching centré sur les émotions a commencé comme une forme de coaching pour les couples, les principes peuvent également être appliqués à d’autres modes de coaching.

Coaching centrée sur les émotions pour les couples

.

Ce type de coaching peut aider les couples à mieux se comprendre et à mieux comprendre leur partenaire, ce qui facilite l’interaction positive les uns avec les autres. Au-delà de l’apprentissage de compétences telles que la désescalade des conflits et le maintien d’arguments sains et constructifs. Le coach peut aider les couples à renforcer leurs fondations mêmes grâce à des liens émotionnels plus profonds et plus résilients.

Coaching centrée sur les émotions pour les individus

En général, les objectifs et interventions du coaching pour les individus sont les mêmes que ceux pour les couples. La principale différence est que l’accent est mis sur la prise de conscience, la régulation et la transformation des émotions pour l’individu uniquement.

Bien sûr, le client apprendra probablement comment interagir et partager ses émotions avec les autres d’une manière saine, mais cette thérapie se concentrera sur l’apprentissage émotionnel et le renforcement des compétences intrapersonnels plutôt qu’interpersonnels.

Le coach guidera le client à travers des discussions et des exercices visant à améliorer sa compréhension de ses propres émotions personnelles et de ses réponses émotionnelles.

Coaching axée sur les émotions pour les familles

Le coaching centré sur les émotions peut également être appliquée dans un cadre familial. La participation peut aider les membres de la famille à se sentir plus connectés les uns aux autres et à inculquer ou à renforcer le sentiment d’appartenance à la famille.

Le coach aidera chaque membre de la famille à découvrir ses propres émotions, à comprendre les émotions des autres membres de la famille et à les encadrer pour une interaction et une communication plus efficace.

Le coaching peut être particulièrement efficace pour les familles confrontées aux problèmes suivants.

  • Enfant (s) atteignant l’adolescence
  • Divorce
  • Nouvelle famille recomposée (beaux-parents, beaux-frères et sœurs entrant dans la famille)
  • Troubles de l’alimentation
  • Problèmes de comportement chez les adolescents, les adolescents et les enfants

Comment fonctionne le coaching émotionnel : techniques et interventions

L’essentiel des techniques et interventions s’articule autour des principes du coaching centrée sur la personne et du coaching émotionnel.

Le coach utilisera plusieurs techniques ou interventions différentes à différents moments au cours de la séance en fonction de celles qui sont appropriées dans chaque situation.

Au début, le coach peut utiliser les techniques ou principes énumérés ci-dessous pour s’engager avec le client et construire une relation positive :

  • Écoute empathique : il s’agit d’un principe central du coaching centré sur la personne ou centrée sur le client, dans laquelle le coach tente de se connecter avec le (s) client (s) et de voir les choses de son point de vue.
  • Véritable interaction : il s’agit d’une autre valeur importante du coaching centrée sur la personne, car il est essentiel de créer un lien authentique entre le (s) client (s) et le coach.
  • Normaliser, refléter ou réfléchir : cette technique aide le client à voir qu’il n’est pas « fou » et qu’il est compris ; ceci est essentiel pour aider le client à progresser dans sa guérison ou sa croissance.
  • Recadrer les expériences individuelles : le coach utilisera ses compétences de recadrage pour s’assurer qu’il comprend correctement le problème et pour encourager les clients à voir les problèmes du point de vue de chacun.
  • Suivre et refléter le (s) cycle (s) de problème : un autre facteur essentiel est de reconnaître et de comprendre le cycle de problème qui se répète ; que ce soit en coaching individuelle, en coaching de couple ou en coaching familiale, le coach rassemblera les détails pertinents du ou des clients et identifiera le cycle de discussion avec le (s) client (s).
  • Interrompre et rediriger : cette compétence est très importante pour un coach, Il est facile de passer à la liste des choses qui vous dérangent ou qui restent bloquées sur une instance particulière, mais un bon coach guidera le (s) client (s) vers la piste menant à la racine du problème.

Une fois que les clients sont préparés à ce type de coaching et discutent des problèmes qu’ils rencontrent, le coach peut commencer à utiliser des techniques telles que :

  •  Validation : chaque client a besoin de sentir que ses émotions et ses expériences sont comprises, ce qui les éloigne du gouffre que le blâme peut creuser.
  • Augmentation des émotions : un coach peut juger nécessaire d’encourager ou de stimuler certaines émotions chez son (ses) client (s) ; en coaching, le ou les clients doivent être prêts à devenir vulnérables pour que quoi que ce soit change. L’amélioration des émotions vulnérables peut conduire à un état d’excitation élevé qui pousse le ou les clients vers une meilleure compréhension d’eux-mêmes et des autres.
  •  Réponse évocatrice : cette technique consiste à sonder le (s) client (s) sur des expériences sensibles ou particulièrement émotionnelles, avec l’intention de clarifier des aspects vagues ou peu clairs de l’expérience.
  • Spéculation empathique : le coach peut utiliser la spéculation empathique pour aider les clients à s’ouvrir et à aller de l’avant. Le coach doit prendre soin de ne pas pousser une étiquette ou une idée sur le client, mais plutôt d’encourager une expérience plus intense en séance.
  • Restructuration : la restructuration fait référence aux tentatives du coach de provoquer de nouvelles expériences émotionnelles et de jeter les bases de nouvelles interactions plus saines en utilisant les connaissances et les compétences acquises jusqu’à présent en coaching. Le coach peut encourager le (s) client (s) à faire cette restructuration, ou le coach peut initier la restructuration et vérifier avec les clients à quel point la nouvelle « structure » est précise ou utile.
  • Encouragement et soutien : autre technique classique dans toutes sortes de coaching, le coach se concentrera fréquemment sur l’encouragement et le soutien du (des) client (s), peu importe où ils en sont dans le processus ou jusqu’où ils doivent aller.
  • Redirection : le coach apprendra aux clients comment se rattraper dans le cycle interactionnel négatif et appliquer les nouvelles stratégies qu’ils ont apprises.

Vers la fin du coaching, le coach utilisera des techniques de fin de partie comme :

  • Encouragement et soutien : ce n’est jamais un mauvais moment pour offrir encouragement et soutien aux clients ; le coach prendra du temps à chaque étape du processus pour encourager le (s) client (s) à continuer dans leur découverte de soi et leur partage, et à soutenir les clients dans le processus.
  • Enseignement postcure : un bon coach s’assurera que les clients ont un plan d’interaction positive pour l’avenir, pour s’assurer que les clients ne reculent pas dès qu’ils quittent le bureau du coach.

Liste de contrôle de satisfaction du couple

Cette liste de contrôle serait appliquée le plus efficacement avec l’aide d’un coach, mais elle peut être remplie individuellement pour ceux qui sont curieux de savoir comment ils se classeraient.

La liste de contrôle décrit 12 aspects d’une relation avec un partenaire amoureux, ainsi qu’une considération globale de la relation, que chaque partenaire doit évaluer en termes de satisfaction.

Les 13 aspects sont :

1. Un degré de proximité, d’ouverture, de confiance, de partage et de réconfort
2. Expression d’affection et d’attention
3. Satisfaction à l’égard de l’intimité sexuelle
4. Gérer les conflits et les disputes
5. Expression de colère, de critique ou de blâme
6. Gérer les finances de la famille
7 Gestion des problèmes parentaux
8. Gestion des tâches ménagères
9. Intérêts communs et vie sociale
10. Un degré de respect et d’admiration pour votre partenaire
11. Satisfaction quant à votre rôle dans la relation
12. Satisfaction quant au rôle de votre partenaire dans la relation
13. Satisfaction globale de votre relation

Les niveaux de satisfaction que chaque répondant peut choisir sont :

  • Très insatisfait
  • Modérément insatisfait
  • Légèrement insatisfait
  • Assez satisfait
  • Moyennement satisfait
  • Très satisfait

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *